Validation des acquis en conciergerie

Rôle essentiel dans un immeuble locatif ou une copropriété, le métier de concierge requiert de réelles compétences. Comment obtenir une certification professionnelle lorsque l’on pratique déjà cette activité? Comment entreprendre une formation continue? Zoom sur les qualifications utiles à cette profession.

José Melo

Pourquoi choisir la formation continue?

S’il existe plusieurs types de formations initiales – CFC d’agent d’exploitation, brevet fédéral de conciergerie, et même diplôme supérieur de gardien d’immeuble –, la plupart des concierges en Suisse romande n’ont pas suivi de formations spécifiques. Ils apprennent le métier en l’exerçant et acquièrent peu à peu un vrai savoir-faire. Les responsables d’immeubles peuvent cependant, pour valider leur acquis, suivre un cursus de formation continue nommée Article 32. Une belle opportunité pour les 98% d’entre eux qui pratiquent cette activité à temps partiel et qui peuvent donc théoriquement suivre les cours dispensés en soirée. Seuls prérequis pour s’inscrire: être déjà employé en tant que concierge, s’exprimer en français, et bien sûr, être motivé par la formation!

Comment apprendre et faire valider ses compétences?

Ces formations continues Article 32 (AFP ou CFC) sont non seulement l’occasion d’engranger de nouvelles compétences, mais aussi de faire reconnaître son savoir-faire et d’échanger son expérience avec d’autres professionnels. Le statut de gestionnaire d’immeuble requiert capacités techniques et qualités relationnelles. Le menu des cours s’articule donc autour de nombreux thèmes: gestion du cahier des charges et questions logistiques, maîtrise de la communication entre les parties (habitants, entreprises techniques, propriétaires, régie, etc.), mais aussi sécurité, prévention des accidents et protection de l’environnement par les économies d’énergie et le recyclage. De nombreuses responsabilités que la formation continue permet de faire valoir à titre professionnel.


A quelles formations s’inscrire?

Les modules de formations continues sur les cantons de Genève et de Vaud sont proposés au sein de différentes entités telles que l’Union suisse des professionnels de l’immobilier (USPI) ou l’Université ouvrière de Genève et il existe une large variété. Dès 2017, l’Association romandes des agents d’exploitation (ARAE) offrira également sa propre formation. Destinée aux concierges, elle leur permettra de décrocher une Attestation de formation professionnelle (AFP). A savoir que les professionnels cumulant plus de 5 ans d’expérience dont deux en tant que concierge peuvent se présenter en candidats libres aux épreuves du certificat fédéral de capacité (CFC) d’agent d’exploitation. L’ARAE décline là encore des cours préparatoires à ces examens, qui ont lieu en soirée durant une année. Cette association fournit toutes les informations nécessaires sur le parcours de formation destiné aux concierges déjà en poste et souhaitant faire valider leurs acquis professionnels.

Plus d’information sur www.concierges.ch ou lire également notre article sur la filière AGEX