Recyclage: y-a-t'il une vie après le container?

En Suisse-romande (sauf Genève), le sac à ordures taxé a changé nos habitudes en matière de recyclage et les déchetteries tournent à plein régime. Mais que deviennent nos déchets après avoir été triés ? Voici comment ils sont valorisés dans les cantons de Genève et de Vaud.

recyclage des déchets

Comment nos déchets sont-ils recyclés dans le Canton de Genève?

Le verre est refondu à Saint-Prex, puis il sert à la fabrication de nouvelles bouteilles pour les vignerons de la Côte.
Le PET est traité à Roche (Vaud), puis 60% est utilisé pour la fabrication de nouvelles bouteilles de PET et le 40% restant pour la confection de vêtements ou d’emballages alimentaires.
Le fer blanc et l’aluminium sont d’abord séparés. Le fer est traité en Argovie pour séparer la tôle de l’étain, puis la moitié est réutilisée par des ferrailleurs en Suisse. L’autre moitié est exportée en Europe. L’aluminium est fondu dans une usine à Zurich, pour être ensuite réutilisé dans la fabrication de nouveaux produits.
Le papier et le carton sont réutilisés pour la fabrication de nouveaux journaux, cartons, serviettes, etc., en Suisse alémanique ou en Europe.
Les déchets organiques sont traités à Genève, puis revendus aux agriculteurs sous forme de compost.

La prévention et gestion des déchets est un des 4 piliers de notre charte de développement durable

Menegalli SA

Comment nos déchets sont-ils recyclés dans le Canton de Vaud?

Le verre est principalement traité dans la verrerie de Saint-Prex ou à l’étranger. Il est en grande partie utilisé pour la fabrication de nouvelles bouteilles, mais sert aussi à faire du sable ou du matériel d’isolation.
Le PET est traité à Roche, comme celui récupéré dans le canton de Genève.
Le fer blanc et l’aluminium sont exportés dans des usines de recyclage à l’étranger (Allemagne, Italie et Grande-Bretagne) afin de créer de nouveaux produits.
Le papier et le carton sont réutilisés en Suisse pour la fabrication de nouveaux journaux.
Les déchets organiques deviennent du compost, ensuite vendu aux agriculteurs. Les déchets végétaux sont encore malheureusement très présents dans les sacs d’ordures ménagères.

Quelles sont les actions entreprises par Menegalli SA pour valoriser les déchets?

La prévention et gestion des déchets est un des 4 piliers de notre charte de développement durable de 2008. Notre objectif est de réduire au maximum le volume des déchets internes à l'entreprise et de ceux générés chez nos clients. Nous réduisons rigoureusement et trions presque tous les emballages avant d'effectuer les livraisons et nous reprenons gratuitement des déchets valorisables tels que les détergents périmés ou les sources lumineuses type tube-néon, ampoule économique ou LED. Nous reprenons également les machines d'entretien défectueuses. 

Ces articles sont stockés temporairement à nos magasins de Lausanne et Genève avant de suivre les filières officielles de recyclage (Cridec à Eclépens pour la majorité). Pour les aspirateurs, nous les confions à l'entreprise sociale et de formation AFIRO qui se charge de les recycler.

Recyclage des sources lumineuses

Saviez-vous que...

  • 1 kilo de biodéchets valorisés en électricité permet de regarder la télévision pendant 90 minutes.

  • Les déchets organiques compostables (alimentaires et végétaux) occupent toujours près d’un tiers de nos poubelles. Composés à 90% d’eau, ces déchets brûlent mal.

  • Il faut 20 fois plus d’arbres, 100 fois plus d'eau et 3 fois plus d’énergie pour fabriquer la même quantité de papier neuf que de papier 100% recyclé. En moyenne, le même papier peut être recyclé 4 à 6 fois.

  • La Suisse est parmi les premiers pays d’Europe produisant des bouteilles en PET avec une couche 100% PET recyclé. Ces bouteilles sont réutilisées de 20 à 25 fois avant d'être réduites en granulés.