Menu
Rechercher un produit

De l’importance du parfum dans le détergent d’entretien

parfum3

Dans le domaine du nettoyage des bâtiments d’habitation, le parfum joue un rôle primordial pour celui qui réalise l’entretien... et pour ceux qui en profitent ! Il signale aux habitants que le travail a été effectué et renforce le sentiment de propreté. Dans certains cas, il neutralise également certaines mauvaises odeurs pouvant s’installer dans les parties communes de l’immeuble.Dans le domaine du nettoyage des bâtiments d’habitation, le parfum joue un rôle primordial pour celui qui réalise l’entretien... et pour ceux qui en profitent ! Il signale aux habitants que le travail a été effectué et renforce le sentiment de propreté. Dans certains cas, il neutralise également certaines mauvaises odeurs pouvant s’installer dans les parties communes de l’immeuble.

Le thème de l’odeur et du parfum fait actuellement l’objet d’une très belle exposition au Musée de la Main de Lausanne : « Quel Flair ! Odeurs et sentiments » visible jusqu’au 23 février 2020.

Dans le domaine de l’élaboration des parfums, la Suisse a une longue tradition et une réputation mondiale. Nous en profitons et collaborons depuis très longtemps avec la société familiale LUZI à Dietlikon. C’est donc tout naturellement que nous avons posé quelques questions à leur service marketing, en particulier par rapport au domaine du nettoyage (division Home Care).

1) La Suisse est un petit pays qui joue les premiers rôles au niveau mondial dans la fabrication des parfums. Pouvez-vous nous en dire plus ?)

Bien que le grand public pense généralement que la France est le leader de la production de parfums, la Suisse est en fait à l'avant-garde. Les deux sociétés suisses Givaudan, la plus grande entreprise mondiale de parfums, et Firmenich, la troisième entreprise mondiale de parfums, détiennent une part de marché mondiale d'environ 35%. Les plus grandes maisons de parfums françaises se classent 6ème (Mane) et 8ème (Robertet). Le grand succès des deux entreprises suisses réside dans leur force traditionnelle dans le domaine des parfums synthétiques, qui repose à son tour sur la force traditionnelle de l'industrie chimique suisse. Le succès de notre petite maison de parfums LUZI, née en 1926, réside d'une part dans notre concentration précoce sur les marchés internationaux, mais aussi dans la qualité unique de nos produits et services.

 

parfum2


2) Que représente la part de votre segment Home Care par rapport à la parfumerie fine (Personal Care) ?

Les parts de ventes sont essentiellement un secret d'affaires de LUZI. D'une manière générale, nous pouvons toutefois affirmer que notre segment le plus important est celui de la parfumerie fine. Les deux segments Home Care et Personal Care sont à peu près aussi importants l'un que l'autre au niveau mondial. En Europe, c'est toutefois le segment des produits d'hygiène personnelle qui prédomine.

parfum1

 

3) LUZI s’engage pour des parfums écologiques et éthiques. Pouvez-vous nous dire dans quelle mesure ?

a. Beaucoup de nos parfums répondent aux exigences d'Ökotest ou d'autres labels écologiques. Nous n'utilisons pas de matières premières qui ne peuvent être exclues d'avoir un impact négatif sur les personnes et l'environnement. Toutefois, le respect du cahier des charges limitant également les possibilités de parfumerie, la demande de ces parfums doit provenir des clients. Le client doit consciemment accepter ces restrictions.

b. Notre gamme de parfums est composée de différents parfums qui sont produits exclusivement à partir de matières premières naturelles, c'est-à-dire renouvelables. Cependant, la limite créative pour le parfumeur est ici considérable. Il est également généralement admis que l'empreinte CO2 des parfums naturels purs est plus élevée que celle des parfums de synthèse. Il s'agit donc davantage d'une question éthique.

c. Nous respectons scrupuleusement les directives de l'IFRA concernant l'interdiction d'utiliser des matières premières dont il est prouvé qu'elles sont nocives pour l'homme et l'environnement. Jusqu'aux années 1990, certaines de ces matières premières étaient en circulation en raison d'un manque de connaissances sur leur nocivité. Un exemple est le musc Xylène ou le musc Ambrette, qui d'une part sont à peine dégradés dans la nature, mais d'autre part ont également des propriétés cancérigènes.

d. Certaines matières premières naturelles en parfumerie proviennent de plantes menacées de surexploitation. Pour la plupart de ces matières premières, il existe des alternatives à la culture durable. Le commerce de ces matières premières est réglementé par la CITES (Convention sur le commerce international des espèces menacées d'extinction). Bien que tous les pays du monde n'appliquent pas la CITES, LUZI adhère strictement aux directives mondiales et n'utilise que des matières premières issues de cultures durables.


Plus d’informations sous www.luzi.ch


Le secteur en chiffre (source PME Magazine, juin 2019)

  • 25 : en milliards de francs, la valeur globale du marché des arômes et des parfums
  • 400 : sociétés actives dans le domaine des arômes et des parfums à Genève uniquement
  • 10'000 : le nombre d’emplois genevois liés à ce secteur
  • 1500 : le nombre de matières premières. Pour créer un parfum, il faut mélanger entre 30 et 120 ingrédients parmi cette large palette
  • 1 : au niveau mondial, le parfum citron reste le parfum préféré dans le segment Home Care (bien avant lavande, orange ou eucalyptus)

Lausanne

Av. de Provence 10 -1007 Lausanne
021 310 11 00

Contact et plan d'accès

Lundi à jeudi 8h - 12h, 13h30 - 18h
vendredi jusqu'à 17h00

Genève

Av. Châtelaine 43 - 1203 Genève
022 940 18 40

Contact et plan d'accès

Nos bureaux ne sont pas occupés en permanence. Contactez-nous pour un rendez-vous