Le nettoyage des containers

La gestion des déchets a pris beaucoup d’importance avec des effets positifs pour l’environnement mais également quelques conséquences désagréables, en particulier pour les concierges. Le but de cet article est de communiquer quelques trucs et astuces afin de réduire les nuisances au maximum.

Containers 800 litres

Quels types de salissures dans les containers et comment les traiter?

Sur la première marche du podium, le compost ou les déchets végétaux. A la 2ème place, le verre vide suivi de près par les incinérables. Dans ces 3 cas, nous avons affaire à des salissures grasses contre lesquels un détergent alcalin (dégraissant) sera nécessaire. Dans notre assortiment, nous recommandons particulièrement Lavandax, Citronax ou Oranjax pour ce nettoyage avec une brosse à récurer et, si possible, de l’eau chaude pour diluer les graisses. Si l’eau chaude n’est pas disponible, l’eau froide fera l’affaire. Dans les 2 cas, il faudra doser avec 2-5dl de détergent pour 10l d’eau et laisser agir quelques minutes avant le rinçage pour que le produit agisse. Impossible de vous conseiller une fréquence de nettoyage, qui dépendra évidemment du degré de saleté du container !

Containers 240 litres
Containers 800 litres

Comment évacuer les eaux sales après le nettoyage?

Les détergents mentionnés sont tous certifiés facilement biodégradables mais il ne faudrait en aucun cas évacuer les eaux sales dans une grille extérieure lorsqu’il y a un séparatif pour les eaux de pluie. Idéalement, il faudrait évacuer ces eaux sales dans une grille de fonds à l’intérieur du bâtiment, d’autant plus si les containers ont été désinfectés à l’eau de javel. Si les containers sont nettoyés avec un détergent facilement biodégradable et qu’il n’y a pas d’écoulement dans le bâtiment, il faudra s’éloigner des grilles d’eau de pluie et déverser les eaux sales sur un sol filtrant (terrain gazonné ou herbe). La solution alternative ne nécessitant pas de chimie est l’utilisation d’une machine à pression !

Utilisation de produits d'appoint contre les odeurs ou les vers de mouches

Après le nettoyage du container, il y a la possibilité de sprayer la surface intérieure plastique avec un produit nommé Stink-Stop. Il s’agit d’un produit 100% écologique à base de bactéries, lesquelles vont s’attaquer directement à la source des mauvaises odeurs. Ceci est particulièrement efficace dans les containers à végétaux. Dans le cas des containers stockés à l’intérieur, nous recommandons l’utilisation de détergents surodorants Deofresh ou Deoflash afin de neutraliser les odeurs nauséabondes. Pour terminer, durant les étés très chauds de ces 2 dernières années sont apparus des larves de mouche issus des déchets compostables et qui se baladent joyeusement dans les sous-sols des immeubles ! Le vermicide Phalanx vous permettra d’éviter ces désagréments.

Faut-il utiliser des sacs pour protéger les containers?

Si les containers sont stockés à l’intérieur, protégez-les avec des sacs pour éviter les odeurs. Ces sacs, qu’il faut scotcher sur les rebords du container, ont une durée de vie limitée. Les services de voirie les acceptent. A l’extérieur, on peut économiser des sacs par le nettoyage ponctuel des containers. Pour les containers à végétaux de 240 ou 800 litres (compost), il est recommandé d’utiliser des sacs biodégradables. Ces sacs répondent aux normes DIN EN 134432:2000-12 exigées par les communes.

Larves de mouches
Sac de protection container

Avoir un container pour les végétaux en réserve 

Afin de pouvoir nettoyer son container de compost 240l en toute tranquillité, nous recommandons d'en avoir un en réserve afin de pouvoir les échanger après le passage de la voirie. Dans certains cas, une réserve est également utile pour les déchets verts du jardin (vs. compost des locataires ou co-propriétaires). A noter, pour les espaces verts volumineux, qu'il existe également des containers pour les compostables de 800l.